Au Canada, juifs et chrétiens accueillent les fidèles d'une mosquée saccagée

Une synagogue canadienne ouvre ses portes aux musulmans après l’incendie de leur mosquée. Une église va lui emboîter le pas. 

Par

Crédit: capture d'écran

C’est une histoire comme on a envie d’en entendre en cette période marquée par le terrorisme et l’intolérance. Le 14 novembre dernier, au lendemain des attentats de Paris, l’unique mosquée Al Salam de la ville de Peterborough en Ontario au Canada a été la cible d’une attaque au cocktail Molotov et ravagée par un incendie. Selon le site de la mosquée, les dégâts s’élèveraient à 80 000 dollars canadiens (près de 600 000 dirhams marocains).

Larry Gillman, le président de la communauté juive de la ville a alors proposé aux musulmans de les accueillir dans la synagogue, aussi la seule de la ville, pour accomplir la prière du vendredi. Ce qui a été chose faite vendredi dernier lorsque qu’un un peu plus de 150 musulmans se sont rendus à la synagogue Beth Israël pour prier.

Environ 800 musulmans et 500 juifs sur un total de 135 000 habitants vivent à Peterborough. Et la belle histoire se poursuit puisque, toujours selon le site de la mosquée, vendredi 4 décembre,  c’est l’église anglicane All Saints de la ville qui accueillera la communauté musulmane.

Bouchaib Mourahib

article suivant

Administration Biden : quelles conséquences pour les relations Maroc–États-Unis ?