Qui se cache derrière la Mine d’or de Tiouit ? – Telquel.ma

Qui se cache derrière la Mine d'or de Tiouit ?

Un déversement de résidus miniers dans la nappe phréatique dans la région de Tiouit dévoile la réactivation d'une mine d'or fermée depuis 1964.

Par

La mine d’or de Tiouit, inconnue du grand public, a été mise sous les projecteurs suite à un communiqué du ministère de l’Énergie et des mines a publié le 30 novembre. Le ministère avance en substance qu’un  » incident est survenu le mercredi 25 novembre 2015 au niveau de la digue de traitement qui avait cédé et provoqué le déversement de résidus miniers ». Il poursuit : « les enquêtes préliminaires écartent tout risque de contamination de la nappe et des sources hydriques, suite aux interventions rapides et efficaces des différents acteurs sur place ». En somme, la situation est maîtrisée si l’on croit le ministère de l’Énergie et des mines.

Une vieille mine d’or réactivée

En revanche, le communiqué en question ne donne aucune précision sur cette fameuse mine, ni sur ses gestionnaires. Contacté par Telquel.ma, la réponse de l’Office national des hydrocarbures et des mines (l’ONHYM) est sans appel. « Cette mine ne fait pas partie de celles que nous gérons. Elle est sous la tutelle directe du ministère de l’Énergie et des mines », explique-t-on auprès de l’organisme. Le ministère de tutelle reste injoignable malgré nos relances incessantes. En réalité cette mine d’or située à quelques 45 kilomètres de la ville de Ouarzazate était en cessation d’activité depuis 1964. Elle a été exploitée pendant 29 ans (de 1932 à 1961) par ONA (l’actuelle holding royal SNI) du temps où il appartenait encore au Français Jean Épinât. Entre 1962 et 1964, c’est la Compagnie minière d’Agadir qui en assurait la gestion. Selon nos investigations, la mine était tombée aux oubliettes pendant près de 48 ans.

Sanam Invest aux commandes

Elle est réactivée en 2012. Année, durant laquelle une nouvelle société reprend sa gestion : Co.Company SA. L’entreprise a été créée la même année. Sur le site internet de l’entreprise, on peut lire que « la société produit des lingots d’or à haute teneur, des lingots d’argent ainsi que des lingots d’argent aurifère ». Toujours selon les informations publiques, on apprend que Co.Company est une entreprise à capitaux marocains et canadiens. Si aucune mention n’est faite concernant l’identité de ce mystérieux actionnaire marocain, nous avons appris de sources juridiques qu’il s’agit du groupe Sanam Invest, appartenant à la famille Alj. Elle détient 78,43 % du capital de l’entreprise et elle est représentée par Mehdi Alj. Les 21,57 % restants sont partagés entre trois autres actionnaires. La société SST conseil in possède près de 12,74 % des parts. Le fonds d’investissement Actipar, représenté par Nadia Benkirane est actionnaire à hauteur de 2,93 %. Enfin un certain Mohamed Amine Filali possède près de 5,88 %. Il est d’ailleurs présenté comme le gérant de l’entreprise. Joint au téléphone par Telquel.ma, ce dernier s’est contenté de nous renvoyer vers le communiqué publié par le ministère.

En en à peine trois ans d’activité, l’entreprise affiche en 2014 un chiffre d’affaires de 47,4 millions de dirhams. Le résultat net du même exercice s’élève à 9,7 millions de dirhams alors que l’exercice précédent, les pertes de l’entreprise s’élevaient à 1,4 millions de dirhams.

article suivant

Le satellite espion Mohammed VI-B rejoint son tandem en orbite

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.