Démantèlement d’un réseau de trafic de personnes à Sebta

La police de Sebta a démantelé un réseau dédié au trafic illégal des personnes entre le Maroc et l’Espagne à travers le port d’Algésiras.

Par

El Mundo soutient qu' « il est impossible qu'autant de bateaux puissent partir en un seul jour si Rabat ne l'a pas voulu ».
Crédit : AFP

Le réseau démantelé organisait le trafic illégal de personnes avec des permis de résidence anciens et falsifiés, selon un communiqué de la haute préfecture de Sebta publié lundi 30 novembre. Les autorités espagnoles rapportent que « les enquêteurs ont arrêté un Marocain résident à Tanger, ayant des antécédents d’infraction de santé publique (…), les agents continuent leurs enquêtes pour détecter les autres membres du réseau. »

Selon le communiqué, les immigrés irréguliers payaient entre 1000 et 2000 euros au réseau. Un membre de cette bande les accompagne, et récupère la totalité de la somme d’argent une fois en Espagne.

Les enquêteurs avaient déjà commencé leurs investigations en mai 2015, quand une femme marocaine de 24 ans a été arrêtée alors qu’elle tentait d’accéder à l’un des navires couvrant la ligne de transport entre Sebta et Algésiras, avec un permis de séjour falsifié.

article suivant

Le médecin des Lions rassure sur la santé du trio Dirar-Amrabat-Da Costa

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.