Fièvre aphteuse : L’Espagne interdit l’entrée des "produits animaliers" marocains

Le gouvernement espagnol a annoncé l’interdiction des produits animaliers en provenance du Maroc pour éviter la propagation de la fièvre aphteuse sur son territoire.

Par

Le Maroc ne pourra plus exporter le lait et la viande vers l’Espagne. Un bulletin officiel du gouvernement espagnol publié le 20 novembre 2015 explique «  qu’il était nécessaire d’établir des mesures urgentes pour prévenir l’entrée de la maladie sur le territoire espagnol « , après la récente déclaration au Maroc de la fièvre aphteuse.

Le délégué du gouvernement à Melillia, Abdelmalik El Barkani, a souligné dans une déclaration aux médias locaux espagnols,   » que pour le bien de tous,  aucun citoyen ne peut faire passer à partir de maintenant la viande et les produits laitiers à travers la frontière entre le Maroc et Melilla « . Les légumes, fruits et poissons ne sont pas concernés par cette restriction.

Le ministère d’agriculture marocain considère  » qu’il n’y a pas d’enjeux vu le nombre minime de ces exportations marocaines vers l’Espagne « . « De notre coté, on est mobilisé pour éviter la propagation de la maladie (…) les gens n’ont rien à craindre  » rassure Ichrak Moubsit, conseillère en communication et relations presse au ministère de l’agriculture.

Le Maroc avait fait état de cas de fièvre aphteuse le 31 octobre 2015 dans une exploitation bovine dans la province de Sidi Bennour, quatre autres cas seront annoncés le 9 novembre dans la même région, par l’Office National de sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA). La situation épidémiologique n’est pas alarmante, rassure l’ONSSA.

lire aussi : Des foyers de fièvre aphteuse détectés et « maitrisés» au Maroc

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité