Abdelilah Benkirane attaque les Frères musulmans

Benkirane met une nouvelle fois une distance entre le PJD, le MUR et les Frères musulmans.

Par

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane.

Abdelilah Benkirane a critiqué point par point les choix politiques et la méthode de travail des Frères musulmans en Egypte, lors d’une réunion tenue le 15 novembre avec les membres de la jeunesse du PJD.

Benkirane a demandé aux jeunes du parti «d’établir une barrière entre la méthodologie des Frères musulmans et celle du PJD et du Mouvement Unicité et réforme (MUR)».

«Nous ne connaissons pas l’école des Frères musulmans, et si vous voulez savoir comment ils procèdent, envoyez-leur quelqu’un qui restera avec eux pendant 15 jours ou un mois et c’est la où vous connaîtrez leur méthode de travail et leur mode de pensée», a expliqué le secrétaire général du PJD.

Le chef du gouvernement va même plus loin en se targuant de démocratie interne, contrairement à la mouvance frériste, dont le PJD  est pourtant proche:  «vous (la jeunesse du PJD) ici, avez le droit de penser et de nous critiquer. Chez les Frères musulmans, on ne peut jamais remettre en question les cadres». 

Pour Benkirane, «le problème des Frères musulmans n’est pas le fait qu’ils soient en prison car ils ont déjà connu ce genre de choses. Leur problème réside dans leur méthodologie». Et de conclure que même «s’ils gagnent un jour, ils n’arriveront à rien dans la mesure où leur objectif n’est pas de participer à la réforme du pays mais de prendre le pouvoir».

article suivant

Pass vaccinal obligatoire : pourquoi la communauté scientifique est divisée