Attentats de Paris: Réactions et condamnations du monde arabe

Au Proche-Orient, plusieurs pays arabes ainsi que l’Iran ont dénoncé les attaques de Paris.

Par

Les monarchies arabes du Golfe, Arabie saoudite et Émirats arabes unis en tête, ont condamné des attentats « terroristes » et prôné une coopération internationale pour éradiquer « ce fléau dangereux et destructeur ».

Le président iranien Hassan Rohani a, lui, qualifié les attentats de « crimes contre l’humanité ».

L’Egypte a « condamné avec les termes les plus durs les attentats terroristes » et la Ligue arabe a dénoncé « un crime abominable commis contre des civils innocents ».

L’imam de la mosquée Al-Azhar, plus haute institution de l’islam sunnite, Ahmed Al-Tayeb, a appelé « le monde entier à s’unir pour faire face à ce monstre du terrorisme ».

Le Comité des grands oulémas, autorité religieuse suprême en Arabie saoudite, a également jugé « contraires à l’islam » les sanglants attentats et accusé le régime syrien d’être le parrain de l’EI.

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi, dont le pays a été frappé par des attaques terroristes, a condamné les attentats « barbares ». Et le président algérien Abdelaziz Bouteflika a parlé de « véritable crime contre l’humanité ».

Les mouvements islamistes palestiniens Hamas et Jihad islamique, ont condamné des attaques barbares.

 Lire aussi : La réaction de Mohammed VI aux attaques de Paris