Affaire Balkany: Mediapart en dit plus sur leur riad au Maroc

Soupçonné de fraude fiscale, le couple français Balkany nie être propriétaire d'un riad à Marrakech. Mediapart vient pourtant de dévoiler des éléments à charge.

Par

Crédits AFP

En France, Isabelle et Patrick Balkany sont suivis de près par la justice, pour soupçons de blanchiment et fraude fiscale. Des soupçons quant à la possession de propriétés luxueuses à l’étranger, et notamment d’un riad à Marrakech, ont alimenté la presse ces derniers mois. La justice marocaine a prêté main forte à son homologue française, en enquêtant sur ce fameux riad. Mediapart relève les coulisses du dossier.

Les Balkany ont toujours nié posséder une propriété de luxe à Marrakech, pourtant, dans ce fameux riad, des objets très personnels auraient été retrouvés, comme le révèle l’enquête, relayée par Mediapart. « Un peignoir brodé des initiales “PB” (comme Patrick Balkany), un cahier à spirales surmonté du logo de la ville de Levallois-Perret, des caisses de vin annotées “Patrick Balkany” ou “PB”, et toute une série de livres dédicacés par leurs auteurs à l’attention des plus célèbres époux des Hauts-de-Seine », liste ainsi le site d’information.

L’enquête soulève également le témoignage de l’ancien propriétaire du riad qui affirme, selon Mediapart, avoir vu les Balkany visiter l’endroit en 2009. Le site d’informations rappelle que le riad est évalué à hauteur de 5 millions d’euros.

En juin 2014, après une nuit de garde à vue, Isabelle Balkany avait avoué être propriétaire de la villa « Pamplemousse », une villa de Saint-Martin, aux Antilles, estimée à 3 millions d’euros. Le couple a toujours nié en revanche, posséder le riad de Marrakech.

article suivant

Le port de masque obligatoire dès ce mardi 7 avril