Organigramme: La nouvelle architecture de la BCP effective

Annoncée le 9 octobre dernier, la nouvelle organisation de la banque populaire est désormais finalisée et devient effective à partir du lundi 2 novembre prochain.

Par

Mohamed Benchaâboun, alors PDG du Groupe Banque Populaire.

La banque au cheval arbore une nouvelle architecture scindée en trois principales directions. Le grand absent de cette nouvelle organisation est Rachid Agoumi, ex-DG de la banque de l’entreprise et de l’international.

La direction générale banque de détail sera sous la houlette de Laidi El Wardi, la direction générale banque de financement, d’investissement et de l’international sera conduite par Mohamed Karim Mounir et Hassan El Basri va prendre les commandes de la direction générale risques groupe.

En gros, l’organigramme de la BCP se simplifie. Les missions de Rachid Agoumi ont été compartimentées entre les deux directions gérées par Laidi El Wardi (banque de détail) et Mohamed Karim Mounir (banque de financement d’investissement et de l’international). Il reste pour l’instant directeur général d’Upline group, la banque d’affaire, filiale de BCP. D’après nos sources, Agoumi serait sur le départ.

Pour rappel, la nouvelle architecture rentre dans le cadre du plan stratégique « Elan 2020 » qui ambitionne d’opérer un ajustement de son organisation pour faire face aux nouveaux enjeux de la banque. Il s’agit notamment des banques populaires régionales (BPR) qui, comme déclaré en septembre dernier par Mohamed Benchaâboun, deviendront des filiales de la BCP. «La banque centrale populaire doit avoir au moins 52% dans chacune des BPR», avait-il annoncé lors des récentes résultats semestriels.

BP (2)

article suivant

Reprise des vols directs entre le Canada et le Maroc