Assouplissement de la politique de l’enfant unique en Chine

La Chine a annoncé officiellement jeudi 29 octobre la fin de la politique dite de l’enfant unique et va autoriser deux enfants par couple.

Par

Crédit Bfm

Cette décision, prise par le comité central du Parti Communiste chinois, qui a aboutit à l’adoption du 13ème plan quinquennal (2016-2020), suit l’assouplissement de 2013, qui permet aux chinois d’avoir deux enfants si l’un des parents est issu de la politique de l’enfant unique.

Cet assouplissement n’avait pas suffi pour corriger le déséquilibre hommes-femmes et faire reculer le vieillissement de la population. Les conséquences de la politique de l’enfant unique, a souvent été un sujet de polémique, notamment  pour les enfants nés en dehors des quotas, qui n’ont pas de statut officiel.

Des études officielles chinoises estiment à 30 millions le nombre de célibataires ce qui pourrait entrainé une instabilité. De plus, la tradition chinoise veut que les enfants s’occupent de leurs aïeuls, donc cette mini-libéralisation permettra une division des tâches entre les deux enfants.

Cet allègement de la politique de l’enfant unique fait des heureux, et particulièrement les industries du secteur du lait infantile et produit pour enfants en Chine. La bourse a enregistré des chiffres très impressionnants pour les grands groupes. Par exemple, Danone à vu sont cours s’envoler à 3% ce qui fait monter la valeur de l’action à 65 euros.

article suivant

Assemblée générale de l’ONU : avec El Othmani en porte-drapeau, le Maroc entame un ballet diplomatique virtuel