Rapport officiel : 2,5 % des prisonniers au Maroc sont séropositifs

Selon le ministère de la Santé, certains prisonniers sont en proie à d’autres maladies infectieuses, notamment la tuberculose. Ils auront accès gratuitement au soins.

Par

Photo d'illustration. Crédit : Yassine Toumi.

Le département d’El Ouardi vient de lever le voile sur la situation sanitaire en milieu carcéral. Suite a un dépistage général du VIH, près de 2,5 % des détenus se sont avérés séropositifs.

« Un budget de 3 millions de dirhams a été alloué au cours de ces quatre dernières années dans le cadre de la lutte contre le SIDA et les infections sexuellement transmissibles, en plus d’une enveloppe budgétaire supplémentaire de 2.5 millions de dirhams mobilisée pour la période 2015-2017 », a noté le ministre de la Santé lors d’un colloque, organisé lundi, sur la santé dans le milieu carcéral.

Selon la même source, cet investissement a servi à sensibiliser plus de 7 000 pensionnaires contre le risque d’infection par le VIH, ainsi qu’à former le personnel des établissement pénitentiaires au dépistage précoce.

Une faible prise en charge psychologique

Les prisonniers souffrant de troubles psychiques admis au service des maladies mentales ne bénéficient toujours pas de l’accompagnement psychologique nécessaire. Afin de faire le suivi de leurs cas, des membres de la délégation générale de l’administration pénitentiaire vont désormais rejoindre la commission nationale de santé mentale.

En outre, des cycles d’étude de la santé mentale en milieu carcéral vont être créés, tout en mettant l’accent sur l’importance de la formation médicale spécialisée. Au Maroc, le milieu carcéral souffre essentiellement de pénurie de compétences. Et pour cause, le Maroc dispose d’un seul médecin pour chaque 800 détenus, d’un dentiste pour chaque 1 200 prisonniers et un infirmier pour chaque 190 pensionnaires. Le ministre de la Santé a tout de même fini son intervention sur une bonne note, en annonçant que les prisonniers bénéficieront désormais du Régime de l’Assistance Médicale (RAMED).

article suivant

Mouvement de 38 % des agents d'autorité après les instructions royales à Laftit

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.