Le Musée Mohammed VI à prix réduit pour les navetteurs

Les navetteurs pourront se détendre entre deux trajets en visitant le musée Mohammed VI d'art contemporain. Une convention entre la fondation des musées et l'ONCF a été signée dans ce sens.

Par

Crédit Yassine Toumi

Les détenteurs de carte de navette vont bénéficier de réductions sur le prix du ticket fixé à 40 dirhams. Les jeunes et les étudiants auront une ristourne de 50%, tandis que les autres détenteurs de cette carte auront droit à une réduction de 25% sur les tarifs d’entrée au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain.  La carte familiale “Ousraty” donne, elle,  réduit les frais d’entrée à hauteur 50%  pour les parents et assure une gratuité totale pour leurs enfants.

Ce partenariat vient couronner la célébration du premier anniversaire du Musée, organisé en grande pompe mercredi dernier avec la présence de nombreuses personnalités du microcosme culturel et politique. La princesse Lalla Zineb, le conseiller royal André Azoulay et le ministre de la Culture Mohamed Amine Sbihi étaient présents.

Des milliers de visiteurs

Pour sa première année d’exercice, le musée Mohammed VI a reçu près de 160 000 visiteurs, dont 10% d’élèves. Une année durant laquelle trois grandes expositions ont été organisées, à savoir « 1914-2014 : Cent ans de création », « Le Maroc Médiéval : un empire de l’Afrique à l’Espagne » et « Main Street », organisé dans le cadre de Jidar, en partenariat avec l’EAC l’Boulvard.

Plus de 200 artistes y ont exposé. Le musée prévoit l’exposition « César, une histoire méditerranéenne » à partir du 9 décembre. Il reçoit début 2016 l’artiste plasticien Faouzi Laatiris pour une carte blanche, et organise une rétrospective du sculpteur-peintre Alberto Giacometti en avril prochain.

Entre autre projets,  la fondation des musées vient de signer un protocole d’accord avec l’Université Mohammed V de Rabat pour mettre en place un programme de formation académique, avec la création d’une chaire en muséologie.

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation