"Révolte des bougies" : Une commission de l'Intérieur étudie les plaintes des citoyens

Une commission du ministère de l'Intérieur étudie les plaintes des citoyens de Tanger concernant les montants des factures d'eau et d'électricité d'Amendis.

Par

Des milliers de tangérois ont manifesté contre la cherté des factures d'eau et d'électricité d'Amendis. Crédit: DR
Des milliers de tangérois ont manifesté contre la cherté des factures d'eau et d'électricité d'Amendis. Crédit: DR

Une « commission spécialisée » dirigée par le ministère de l’Intérieur et le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima va dès ce dimanche « étudier les plaintes des citoyens » concernant la cherté des factures d’eau et d’électricité, selon une source au ministère de l’Intérieur citée dans un communiqué de ce département.

Cette commission va s’atteler « à tous les détails de ce dossier et cherchera des moyens pour trouver une solution à ces plaintes » présentées par des citoyens qui se plaignent des factures des mois de « juillet et d’août », ajoute encore la même source.

Une manifestation regroupant des milliers de citoyens s’est déroulée samedi 24 octobre à Tanger. De nombreux tangérois ont défilé dans les rues une bougie à la main dénonçant la cherté des factues du délégataire de service local, la société Amendis. D’autres encore ont suivi le mot d’ordre : l’extinction symbolique des lumière de 20h à 22h pour protester.

Lire aussi :  « Révolte des bougies » à Tanger contre Amendis

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.