La fine fleur de l'art contemporain marocain aux enchères à Paris

Dans le cadre de la FIAC, la maison de vente aux enchères Cornette de Saint Cyr honore l’art contemporain marocain.

Par

Portrait de Chaibia par Benjelloun.

L’une des plus importantes vacations de l’année se tiendra le 27 et le 28 octobre à la maison de vente aux enchères Cornette de Saint Cyr à Paris. Le thème ? Les œuvres marocaines contemporaines. Une quarantaine seront mises en vente.

De grands pinceaux sont sélectionnés pour la vente telles Farid Belkahia, Abbés Saladi, Jilal Gharbaoui, Fouad Bellamine et Mehdi Qotbi. L’art au féminin, sera représenté quant à lui par la maîtresse de l’art naïf Chaibia Talal. Une occasion de mettre un coup de projecteur international et de faire connaître ces artistes hors pair aux collectionneurs internationaux. D’autres artistes seront aussi mis en enchères et qui ne sont pas les moindres, notamment Basquiat , Andy Warhol et Poliakoff.

Les prix des œuvres vacillent en moyenne entre 9000 et 200 000 euros le tableau. Cette toile de Jilali Gharbaoui proposé à la vente est par exemple estimée entre 235 000 et 260 000 €  selon le catalogue :

23

article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé