Espagne: deux migrants marocains séquestrés par des compatriotes

La police espagnole a annoncé samedi avoir libéré deux Marocains qui s'étaient introduit en Espagne illégalement avant d'être sequestrés pendant quatre jours par des compatriotes.

Par

Des migrants clandestins dans une embarcation pneumatique dans le détroit de Gibraltar. Image d'illustration.
Photo d'illustration. Crédit: AFP

Les deux hommes étaient entrés en Espagne dissimulés dans un camion qui avait embarqué à bord d’un ferry parti de Tanger, au Maroc, à destination du port d’Algeciras en Andalousie (sud de l’Espagne) début octobre, selon un communiqué de la police diffusé le 24 octobre.

Une fois arrivés à destination, les deux hommes ont été attirés dans un piège par deux autres marocains, qui leur offraient de les accueillir chez eux pour un repas et un bain après leur dure traversée.

Mais une fois dans l’appartement « pendant les quatre jours (de l’enlèvement), les deux migrants ont été frappés« , selon la police. Les ravisseurs ont exigé entre 4 et 5 000 euros (entre 45000 et 55 000 dirhams)  à leurs familles pour les libérer.

La femme de l’une des deux victimes, vivant en Espagne, à Lugo (nord), a alerté la police, expliquant avoir reçu un appel de son mari lui demandant de rassembler l’argent de la rançon et craignant pour sa vie.

« Les deux hommes sont blessés et l’un d’eux a même dit qu’il aurait tenté de sauter par la fenêtre si les agents n’étaient pas intervenus« , a assuré la police dans son communiqué sans préciser la date de l’opération.

Les ravisseurs, qui avaient exigé le dépôt de la somme sur un compte en banque au Maroc, ont été interpellés.

article suivant

Assemblée générale de l’ONU : avec El Othmani en porte-drapeau, le Maroc entame un ballet diplomatique virtuel