Des statistiques officielles inédites sur le domaine privé de l’État

Pour la première fois, un rapport du ministère des Finances dresse le bilan de la mobilisation du patrimoine foncier de l’État en 2014 et au premier semestre 2015.

Par

Crédit photo: AFP

Le domaine privé de l’État (DPE), c’est l’ensemble des biens et droits, immobilier ou mobilier, qui ne relève ni du domaine public ni du domaine forestier. Il comprend des terrains nus (89 %), qu’ils soient urbains, suburbains ou agricoles, des immeubles construits (bâtiments administratifs, établissements scolaires…) ainsi qu’un parc de logements et de petits commerces.

Pour la première fois, des statistiques émanant du ministère des Finances dresse le portrait statistique de ce foncier étatique et sa mobilisation pour le développement du royaume en 2014 et au premier semestre 2015.

Ainsi, la superficie du DPE est estimée à 1,7 million d’hectares pour une valeur de l’ordre de 567 milliards de dirhams.

Source : Ministère des Finances

 Source : Ministère des Finances

Répartition géographique du DPE

Près de 55 % de ce patrimoine sont concentrés sur quatre 4 régions (Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, Marrakech-Tensift-El Houz, Guelmim-Es Semara et Gharb-Chrarda-Beni Hssen).

DPE-2

  Source : Ministère des Finances

Mobilisation du foncier en 2014

En 2014, 5 080 hectares (hors plan Maroc Vert) ont été mobilisés en faveur des différents secteurs d’activité pour la réalisation de 194 projets (40 % de plus qu’en 2013). Ces projets devaient générer un investissement de 21,2 milliards de dirhams et la création, à terme, de 23 846 emplois.

Par région

33 % de la superficie globale mobilisée est concentrée au niveau de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz pour la réalisation de 50 projets.

Source : Ministère des Finances
Source : Ministère des Finances

 

Par secteur

55 % du foncier mobilisé est destiné au secteur de l’énergie

 

Source : Ministère des Finances
Source : Ministère des Finances

Le cas particulier du Plan Maroc Vert

L’État marocain mobilise depuis 2004 des terrains de son domaine privé pour soutenir le secteur agricole. Plus de 99 000 hectares ont ainsi été mobilisés, à ce jour, pour appuyer 600 projets, soit 19 milliards de dirhams d’investissements.

 

Les régions de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër et de Fès-Boulmane sont les plus concernés, puisqu’ils concentrent 55 % des projets, 61 % de la superficie mobilisée et 57 % de l’investissement projeté.

DPE-5

 

 

article suivant

Débat présidentiel : les punchlines de Donald Trump et Joe Biden