Blaise Compaoré quitte le Maroc

Blaise Compaoré quitte le Maroc pour la Côte d’Ivoire après avoir été, durant plus de deux mois, l’invité personnel de Mohammed VI.

Par

L'ex-président burkinabé Blaise Compaoré
L'ex-président burkinabè Blaise Compaoré. Crédit : AFP.

Blaise Compaoré qui séjournait au Maroc depuis quelques mois s’apprête à quitter le Maroc mardi 29 septembre pour rejoindre la Côte d’Ivoire, selon RFI. Sur place, l’ex-président burinabè tentera de s’impliquer dans la crise qui secoue son pays depuis le coup d’Etat de son ex-chef d’état major Gilbert Dienderé, le 17 septembre, a affirmé de son côté le média en ligne Maghreb Intelligence. L’idée vient du président togolais Faure Gnassingbé qui servira d’intermédiaire et cherchera à s’appuyer sur le « Beau Blaise » pour peser sur les négociations et essayer de « faire revenir le général auteur du pustch à la raison », affirme la même source.

Blaise Compaoré avait été hospitalisé à l’hôpital militaire de Rabat, le 15 juillet dernier,  la veille de se mise en accusation pour « haute trahison » et «  attentat à la Constitution » par le parlement intérimaire buriknabè. Depuis qu’il avait quitté l’hôpital, la résidence au Maroc de l’ancien président était maintenue secrète, jusqu’à la semaine dernière. Blaise Compaoré occupait une suite du Sofitel Jardin des Roses, pendant près de deux mois, accompagné d’une délégation réduite, selon Maghreb Confidentiel.

article suivant

Assemblée générale de l’ONU : avec El Othmani en porte-drapeau, le Maroc entame un ballet diplomatique virtuel