Drame de Mina : les autorités saoudiennes réagissent

Après le drame qui a donné la mort à près de 720 fidèles, à Mina, mercredi 23 septembre, les autorités saoudiennes livrent des premières justifications.

Par

Crédit: AFP
Crédit: AFP

La bousculade de Mina, coïncidant avec l’Aïd al-Adha, est l’événement le plus meurtrier depuis 25 ans. Aujourd’hui, si le bilan définitif n’est pas encore connu, les autorités saoudiennes tentent d’ores et déjà de répondre à certaines critiques.

Dans une première réaction officielle à la télévision saoudienne El-Ekhbariya, le ministre de la Santé, Khaled al-Faleh avait attribué la bousculade au manque de discipline des pèlerins. «Si les pèlerins avaient suivi les instructions, on aurait pu éviter ce genre d’accident.» Et de rajouter: «De nombreux pèlerins se mettent en mouvement sans respecter les horaires» fixés par les responsables de l’organisation.

Le prince héritier d’Arabie saoudite et chef de la haute commission du pèlerinage, Mohammed ben Nayef, a annoncé avoir ordonné une enquête, dont les conclusions devraient être remises au roi Salmane, d’ici quelques jours, selon l’agence officielle SPA.