Un Marocain de daech raconte le kidnapping de sa femme

Alors que ce marocain de Daech partait pour « faire la guerre», le groupuscule a fait disparaître sa femme sans qu'il ne soit au courant.

Par

Crédit : AFP

Un Marocain qui avait rejoint en compagnie de sa femme les rangs de Daech, raconte la disparition de sa femme alors qu’il s’entraînait dans les camps de l’organisation terroriste. Actuellement prisonnier des unités de protection du peuple kurde, il livre son témoignage  à la chaîne émiratie Alaan TV.

« Après un mois et demi d’entraînement, j’ai demandé à revoir ma femme. Les responsables m’ont dit d’aller combattre en Iraq, mais j’avais insisté pour la voir avant », explique-t-il.  Mais quand il dirige vers les lieux où se regroupaient toutes les épouses des combattants de Daech, il ne retrouve pas son épouse.

 «J’ai demandé à la personne responsable où se trouvait ma femme. Il m’a répondu qu’elle est partie avec Abou Mouad Al Turki et m’a dit que c’était moi qui lui avais donné la permission», affirme-t-il.  Furieux, le djihadiste a demandé la permission à son supérieur d’aller chercher sa femme. « Je me suis dirigé au début à Homs puis à Rif Errika et à Tabaka ». C’est dans cette ville que le djihadiste retrouve son épouse, en compagnie d’un jeune homme.

Il affirme qu’il n’est pas la première « victime » du genre. « Beaucoup d’hommes ont connu le même sort que moi. J’ai même entendu dire qu’une femme avait été violée puis immolée par des membres de Daech », confie-t-il. Le djihadiste, qui se dit repenti, demande à être libéré pour retrouver sa femme et fuir Daech, selon Alaan TV.

 

article suivant

El Jadida : fuite d'une quantité limitée de gaz d'ammoniac au complexe industriel de Jorf Lasfar