Much Loved : un baiser relance la polémique

Une erreur de l’AFP a valu un flot d’insultes à Loubna Abidar et Nabil Ayouch qui a été soupçonné de tromper son épouse en public.

Par

La femme embrassant Nabil Ayouch n'est pas Loubna Abidar. Crédit: AFP

Une nouvelle polémique pour Much Loved. Lors du Festival d’Angoulême, qui s’est tenu le 8 septembre, le long-métrage de Nabil Ayouch a été récompensé du prix du meilleur film tandis que l’actrice principale du film, Loubna Abidar, a été sacrée meilleure actrice. Jusque-là tout va bien, mais a l’issue du festival, l’AFP publie une photo où l’on peut voir le réalisateur embrasser « l’actrice Loubna Abidar, du film Much Loved  » selon la légende de l’agence de presse.

Seul problème, Nabil Ayouch n’est pas mariée à Loubna Abidar mais a une autre femme. Qui plus est la femme représentée dans la photo n’est pas Loubna Abidar  mais l’épouse du réalisateur, Meriem Touzani. Une erreur de l’AFP dont ont profité les détracteurs de Much Loved pour insulter le réalisateur et l’actrice sur les réseaux sociaux. La légende a, deux jours plus tard et suite à la polémique, était rectifiée par l’agence.

article suivant

Les Marocains du programme pour les jeunes leaders africains de la Fondation Obama témoignent

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.