Près d’un Marocain sur trois est analphabète

10 millions de Marocains ne savent ni lire ni écrire. Le taux d'analphabétisme s’élève à 28% pour la population âgée de 10 ans et plus.

Par

En 2012, le taux net de scolarisation des enfants âgés entre 6 et 11 ans était de 96,6%. Crédit: Yassine Toumi
Yassine Toumi / TelQuel

Le monde célèbre ce mardi 8 septembre la Journée internationale de l’alphabétisation. Au Maroc où l’évènement est célébré avec le slogan« l’alphabétisation pour tous, l’alphabétisation affaire de tous » ils sont encore 10 millions, soit un tiers de la population à souffrir d’analphabétisme selon l’Agence nationale de lutte contre l’analphabétisme (ANLCA).

« Ce chiffre alarmant nécessite l’intensification des efforts (…) afin que le Maroc puisse réaliser l’objectif d’éradiquer l’analphabétisme à l’horizon de 2024 »,  indique l’ANLCA dans un communiqué cité par l’agence de presse MAP.  « Nous ne devons pas perdre de vue que 10 millions de Marocains et de Marocaines souffrent encore de ce fléau », ajoute l’ANLCA.

L’ANLCA souligne en outre que le taux d’analphabétisme parmi la population marocaine âgée de 10 ans et plus s’élève à 28%. Selon la même source, 38% de la population âgée de 15 ans et plus a des compétences alphabétiques insuffisantes, selon une étude menée par le haut commissariat au plan en 2012.

En début d’année, le Maroc a annoncé une série de mesures d’urgence dans l’Éducation nationale pour remettre sur pied un secteur que son propre ministre, Rachid Belmokhtar, avait qualifié en décembre de « sous-développé ».

( Avec Agences)

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité