Journal des élections #4 : des animaux participent aux campagnes électorales

Une enquête ouverte à Beni Bouyach concernant des fraudes sur les listes électorales, un candidat de 25 ans défend Tariq Kabbage et enfin des animaux au service de nos politiciens. Découvrez la 4ème édition du journal des élections.

Par

PPS inquiet que les listes électorales servent le PAM

Inquiétude à Beni Bouayach. Après avoir organisé un sit-in, les membres du PPS ont saisi le ministère de l’Intérieur concernant plusieurs irrégularités sur les listes électorales de la commune. Dans une lettre adressée au département de Mohamed Hassad, le parti de Nabil Benabdellah a demandé l’ouverture d’une enquête pour constater le degré d’irrégularités. Aussitôt demandé, le ministère a dépêché une délégation de sa commission chargée de la supervision des élections pour enquêter sur les lieux. Dans son communiqué, le PPS signale que les irrégularités constatées sur les listes électorales n’ont pour but que de servir un seul parti, en l’occurrence, le PAM.

Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement ou secrétaire général du PJD ?

Le temps d’un meeting politique à Azilal, Abdelilah Benkirane revêt sa casquette de chef du gouvernement pour annoncer l’octroi de plus de 70 milliards de dirhams par son gouvernement aux régions défavorisées. Promesses électorales ou annonces de réalisations du gouvernement ? Une chose est sure : le secrétaire général du PJD était là pour présenter le tête de liste de la commune d’Azilal.

Adam Bouhadma, candidat à 25 ans

Vidéo coup de cœur. À 25 ans, Adam Bouhadma, ingénieur et chef d’entreprise, est candidat dans la liste indépendante de Tariq Kabbage à Agadir. Le jeune entrepreneur, derrière le lancement du site 9rayti.com, explique dans cette vidéo, les raisons de son ralliement au maire sortant d’Agadir, Tariq Kabbage. Point par point, il explique pourquoi il soutient cette liste et pourquoi il en fait partie. Selon lui, le maire a résolument contribué à l’essor de la ville d’Agadir et, loin de représenter une alternative, constitue une très bonne continuité.

https://www.youtube.com/watch?v=DV8dnBDt5Zw

 Insolite : Des animaux utilisés pour la campagne

 

Mais qui a dit que les animaux seraient épargnés lors des élections locales ? Eux aussi sont « bénévoles » pour les campagnes électorales. L’Union Constitutionnelle dont le loge est le cheval, a eu l’ingénieuse idée de mettre en avant un âne, avec casquette pour distribuer les tracts et faire la publicité des candidats locaux. Et pourquoi pas un chien, s’est posé comme question un autre parti ? Tracts, en plus de pancartes, le petit toutou est également de la partie pour chanter (aboyer ?) les louanges du candidat.

Animaux 2 animaux 1

 

 

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.