Le premier « Viagra » féminin commercialisé aux États-Unis

L’Agence américaine des médicaments a donné son feu vert le 18 août à la commercialisation du premier « Viagra » féminin, le comprimé Addyi.

Par

Crédits : CC Abd allah Foteih / Flickr

La Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la commercialisation du premier « Viagra » féminin destiné aux patientes non ménopausées souffrant d’une libido défaillante. L’Agence américaine des médicaments qui a rejeté à deux reprises ce médicament en 2010 et 2013, a finalement suivi les recommandations d’un comité consultatif d’experts en faveur de la commercialisation du comprimé Addyi de la firme Sprout pharmaceutical.

Cette autorisation « fournit aux femmes souffrant d’un faible désir sexuel une option de traitement », a déclaré dans un communiqué la Dr Janet Woodcock, directrice du centre d’évaluation et de recherche sur les médicaments de la FDA. L’Addyi agit sur la sérotonine, une hormone jouant un rôle important dans plusieurs fonctions physiologiques comme le sommeil, l’agressivité, les comportements alimentaires et sexuels et la dépression. Les propriétés aphrodisiaques de cette molécule ont été découvertes accidentellement alors qu’elle était testée comme antidépresseur qui a échoué. À l’instar du Viagra, qui était à la base destiné à être un médicament pour le cœur.

« Les patientes et les médecins doivent être pleinement conscients des risques liés à ce médicament avant de décider de le prendre  », note toutefois la responsable de la FDA. Le médicament peut en effet provoquer une importante chute de la tension artérielle, de la somnolence et même des syncopes. Ces risques sont accrus et plus sévères quand les patients boivent de l’alcool ou prennent certains autres médicaments, ajoute la Dr Woodcock. Le Flibanserin, commercialisé sous le nom Addyi, ne peut être obtenu que sur ordonnance médicale. La FDA l’a par ailleurs approuvé à condition que Sprout pharmaceutical indique clairement sur une étiquette tous les risques encourus.

article suivant

Brexit : le gouvernement britannique réussit à faire passer son projet de loi

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.