Un réfugié sri lankais bloqué à l'aéroport de Casablanca depuis plus de 28 jours

D'après le Gadem, un Sri lankais d'origine tamoule est coincée à l'aéroport de Mohammed V depuis le 3 juillet.

Par

aeroport mohamed 5
Crédit : DR

Un ressortissant sri-lankais est bloqué à l’aéroport de Casablanca depuis le 3 juillet, et sa situation semble sans issue immédiate. C’est le Groupe anti-raciste d’accompagnement et de défense des étrangers migrants (Gadem) qui dénonce cette histoire dans un communiqué publié ce 31 juillet. D’après l’association, cet homme d’origine tamoule âgé de 34 ans aurait quitté le Sri Lanka en 2011. Il aurait vécu quatre ans au Kenya avant d’embarquer pour Malaga. Mais l’Espagne lui aurait refusé l’accès au territoire et refoulé vers Casablanca, sa dernière escale.

Le Maroc ne semble pas plus appliqué les conventions internationales que l’Espagne puisque d’après le Gadem, malgré les interventions du Conseil national des droits de l’Homme et du Haut commissariat aux réfugiés, les autorités n’ont même pas enregistré sa demande d’asile. Pire, la police lui demanderait d’acheter lui-même son billet pour Colombo. Et l’association de rappeler dans son communiqué que l’article 33 de la Convention de Genève dont le Maroc est signataire interdit le refoulement des réfugiés sans décision de justice. Aucune décision ne lui aurait été notifiée.

La loi marocaine limite à 20 jours la durée maximale de placement en zone d’attente. Mais cette législation ne semble pas non plus respectée, ce qui pousse le Gadem à qualifier d’ « arbitraire » la privation de liberté de cet homme. L’association demande ainsi au Maroc de l’accepter sur son territoire mais aussi de dénoncer le fait que l’Etat espagnol se défausse de ses obligations sur un pays tiers.

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total