Double évacuation sanitaire par hélicoptère entre Laâyoune et Marrakech

Alors qu’il était en plein vol pour évacuer un nouveau-né polymalformatif vers le CHU de Marrakech, un hélicoptère de Laâyoune en a profité pour embarquer une patiente à Tan-Tan.

Par

Crédit : DR

Heureux concours de circonstances en pleine urgence médicale. Lorsque le 29 juillet l’équipe médicale de l’hélicoptère de Laayoune embarque à son bord un nouveau-né victime de malformation dans un état critique, elle met le cap en urgence vers le CHU de Marrakech. « Alors qu’ils étaient en vol depuis une vingtaine de minutes, j’ai reçu un appel de mon homologue de Tan-Tan, » nous raconte Rochdi Keddar, délégué régional du ministère de la Santé à Laâyoune. Une femme enceinte d’une trentaine d’années souffre d’une hémorragie et a besoin d’être transférée au plus vite dans une unité de soin adéquate. « J’ai alors appelé le pilote en plein vol, pour qu’il atterrisse à Tan-Tan et embarque la patiente, » poursuit Rochdi Keddar. « Notre hélicoptère couvre toute la région de Dakhla à Guelmim (960 kilomètres, ndlr), donc nous avons l’habitude de nous coordonner avec les équipes de Tan-Tan, » précise-t-il avant de nous quitter pour organiser une nouvelle évacuation à Smara.

La femme enceinte a été admise au bloc dès son arrivée au CHU de Marrakech et est désormais hors de danger. L’état de santé du nourrisson est en revanche inconnu.

 

 

article suivant

Pour la première fois en une décennie, le coût du risque baisse pour les banques marocaines

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.