Arrestation de deux femmes liées à une cellule terroriste démantelée à Tanger

Deux femmes ont été interpellées  à Tanger, le 24 juillet, pour leur appartenance présumée à une cellule terroriste.

Par

Crédit DR

Deux femmes ont été interpellées pour leur appartenance présumée à une cellule récemment démantelée qui projetait de commettre des attentats au Maroc au nom du groupe État islamique (EI), a indiqué vendredi le ministère de l’Intérieur.

« Deux femmes extrémistes appartenant à la cellule terroriste démantelée récemment et dont les membres avaient prêté allégeance au soi-disant Etat islamique ont été arrêtées jeudi à Tanger », selon un communiqué relayé par l’agence MAP. Les deux femmes avaient séjourné dans le passé dans des « camps d’Al-Qaïda en territoires afghan et pakistanais », a précisé le ministère.

Mardi, les autorités marocaines avaient annoncé le démantèlement d’une « cellule terroriste composée de huit membres actifs dans les villes de Tanger, Bouznika, Khouribga et Taounate ». En lien avec des « chefs » du groupe EI, cette cellule a hébergé des combattants « ayant reçu des formations intensives à la fabrication d’explosifs et de guerre des gangs », dans des campements de l’organisation jihadiste, selon le ministère de l’Intérieur.

Ses membres planifiaient une « série d’opérations terroristes dans le royaume » ciblant « des responsables sécuritaires » ainsi que l’attaque de « sites sensibles ».

article suivant

Abu Zaitar, de l’école saoudienne à l’UFC, parcours de la nouvelle star marocaine du MMA

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.