Oujda : une colonie de vacances d'Al Adl Wal Ihsane interdite

Al Adl Wal Ihssane conteste l’interdiction d’une colonie de vacances aux environs d’Al Hoceima. Celle-ci a été justifiée par l’appartenance des parents des enfants à la Jamaâ.

Par

Le 20 juillet, les gendarmes ont arrêté à El Hoceima un bus transportant un groupe de 150 enfants vers le camp où devait se tenir leur colonie de vacances. Les agents des forces de l’ordre ont également demandé au bus de rebrousser chemin et partir vers Oujda ville de départ du bus. La raison de cette intervention ? Les parents des enfants sont membres du mouvement Al Adl Wal Ihsane (AWI).

Instructions venant d’ « en haut »

Selon Hassan Bennajeh membre du secrétariat général du cercle politique du mouvement Al Adl Wal Ihssane, les gendarmes n’ont pas justifié  « cette interdiction ». L’association qui organise cette activité possède, selon lui, tous les documents juridiques nécessaires. A en croire un article publié sur le site d’AWI, les gendarmes n’ont pas pris la peine de consulter les documents produits par l’association organisatrice, évoquant des ordres qui viennent « d’en haut ».

Dès le retour du bus des enfants, les parents des enfants privés de colonie de vacances ont organisé un sit-in de protestation devant la direction provinciale de la Jeunesse et des sports. Lors de cette manifestation, un des fonctionnaires travaillant dans la direction aurait assuré aux membres d’AWI que « ce problème sera résolu » confie Bennajeh. Une promesse aussitôt brisée, selon le responsable du mouvement, car les autorités ont maintenu l’interdiction de la colonie de vacances.

article suivant

Deux réseaux de trafic de migrants mineurs marocains démantelés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.