Le bluffant TedX de la bachelière trisomique Yasmine Berraoui – Telquel.ma

Le bluffant TedX de la bachelière trisomique Yasmine Berraoui

Avec une assurance surprenante et un humour émouvant, Yasmine Berraoui, la bachelière trisomique, a pris la parole lors du TedX de Casablanca. Bluffant.

Par

Avec une assurance surprenante et un humour émouvant, Yasmine Berraoui, la bachelière trisomique, a pris la parole lors du TedX de Casablanca. Bluffant.

« Bonsoir, je m’appelle Yasmine Berraoui, je suis trisomique » déclare sans aucune gêne apparente cette Marocaine invitée du Tedx à Casablanca en mars dernier. La jeune fille a fait la une des journaux en 2014 en obtenant son bac avec mention, malgré sa trisomie 21. Elle avait même été décorée par le roi. « J’ai fait le buzz sur les réseaux sociaux, je ne comprenais pas », se rappelle la jeune femme.

Dans cette vidéo,  la jeune fille débute son discours par une question au public : a-t-elle sa place  (dans la société et dans l’évènement) ? Elle continue son discours en évoquant un récent article de presse qui titrait : « 60 000 trisomiques au Maroc. Faut-il autoriser l’avortement ? ». Une question qui n’a bien sûr aucun sens pour elle : « D’ailleurs, depuis toute petite je souffre de ne pas avoir d’ami ».

« N’oubliez pas que c’est moi qui ai un chromosome en plus »

Yasmine Berraoui est ensuite revenu  sur son histoire : « J’ai appris que j’étais trisomique quand mes parents me l’ont annoncé, j’ai eu du mal à comprendre ». Une maladie qui ne l’empêche d’avoir une place dans la société à laquelle elle a d’ailleurs beaucoup à apporter : « C’est vrai que j’ai un chromosome de plus mais je suis comme vous, avec deux jambes, deux bras, un cerveau et un cœur […] je ne me sens pas handicapée ».

La jeune femme poursuit son discours en lançant, avec beaucoup d’humour, à l’auditoire « Certains se disent ‘ oh la pauvre, une handicapée ‘ mais n’oubliez pas que c’est moi qui ai un chromosome en plus, c’est à vous qu’il manque quelque chose ». Yasmine a conclu son intervention par un appel lancé aux parents d’enfants handicapés : « Aux parents d’enfants aux besoins spécifiques, battez-vous pour eux, ils ont le droit de vivre leurs rêves ». 

Pascal Dubaele, qui a coaché Yasmine pour son talk, a déclaré à l’issue de sa prestation, « Yasmine n’était pas convaincue à 100 % de son talk, à cause d’oublis et de légères confusions par rapport au script initial ». Pourtant, l’émotion est de mise.

article suivant

A l'OIF, Louise Mushikiwabo veut empêcher la jeunesse africaine de "se jeter dans la Méditerranée"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.