4 000 écoles marocaines seront connectées à Internet par satellite

Dans le cadre de la troisième phase du projet « Génie », le ministère de l'Education nationale a confié à l'entreprise marocaine Nortis le projet de connecter 4000 écoles à Internet par satellite.

Par

Selon la DEPF, les causes des failles du système scolaire seraient à chercher dans l'environnement socio-économique./Crédit : Yassine Toumi

L’entreprise Nortis est la filiale marocaine du groupe espagnol Quantis Global, spécialisé dans les services d’accès à Internet par satellite. Elle a été choisie par le gouvernement marocain pour réaliser la troisième et dernière phase du projet « Génie », selon l’agence de presse Europa Press . Les écoles sélectionnées se situent dans des zones dépourvues de connexion Internet par voie terrestre.

Ce projet, initié en 2009 a pour but de connecter 10 000 écoles marocaines à Internet. L’initiative gouvernementale vise à réduire la fracture numérique sur le territoire marocain et à améliorer le système éducatif. Pour le PDG de l’entreprise Nortis, Anas Zemmouri, grâce à ce projet « la majorité des étudiants marocains bénéficieront d’un accès à Internet, avec des niveaux de qualité similaires sur l’ensemble du territoire, ce qui aura à court terme un effet très positif sur le système éducatif marocain ».

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise est mandatée par le ministère de l’Education nationale. Elle a également participé aux deux premières phases du projet « Génie » en 2009 et 2011. Celles-ci visaient la connexion de 2400 écoles en milieu rural. Sur ces 2400 écoles, Nortis a été chargée de connecter 1000 établissements.

article suivant

PLF et nomination d’ambassadeurs au menu du Conseil des ministres présidé par Mohammed VI