À Casablanca, un guichet électronique pour les actes de naissance

À Casablanca, plus besoin de se déplacer au bureau d’état civil pour obtenir un extrait d’acte de naissance. Un guichet électronique permet de le commander en ligne.

Par

Plus de 7 millions d’extraits d’acte de naissance sont réclamés chaque année. Désormais, à Casablanca, il n’est plus indispensable de se déplacer dans un bureau d’état civil (BEC) pour obtenir ce document indispensable à nombre de démarches administratives. Les Bidaouis peuvent désormais se connecter au guichet électronique dédié, Watiqa, pour commander leur extrait ou l’acte de naissance intégral et le recevoir par courrier recommandé. Le service coûte à partir de 20 dirhams, en fonction du nombre d’actes et de la destination de l’envoi. Les frais sont d’ores et déjà réglables par carte bancaire et le seront bientôt par SMS. Mohammed Ouali, ingénieur informaticien chargé de la mission Watiqa auprès de la ville de Casablanca, assure que « des dizaines de commandes sont déjà reçues et traitées chaque jour » .

Ce dispositif s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre la commune urbaine de Casablanca, le ministère de l’Intérieur et Barid Al-Maghrib. Un projet de plus grande ampleur devrait aboutir en 2017 pour aménager et équiper les bureaux d’état civil et généraliser la numérisation. D’après Mohammed Ouali, « l’immense majorité des actes de naissance sont déjà numérisés, il ne reste plus que ceux de ces cinq dernières années ».

article suivant

PJD : un Conseil national de la défaite