Quatre personnes arrêtées à Tanger pour vente de produits périmés

Une opération menée par la police de Tanger a permis l'arrestation de quatre individus soupçonnés de vendre des produits alimentaires périmés. Plus de 68 000 bouteilles de jus ont été saisies après les premières enquêtes.

Par

Image d'illustration Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

La préfecture de police de Tanger a interpellé quatre individus dans le cadre d’une opération menée samedi 20 juin par les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour lutter contre le crime touchant à la santé publique, notamment les crimes de fraude dans les produits de consommation.

Ces individus sont soupçonnés d’avoir acquis des produits alimentaires périmés, destinés à la vente et à la consommation locale, rapporte la MAP qui cite un communiqué de la DGSN.

Les services de sécurité ont entamé leurs investigations après l’arrestation d’un chauffeur d’une camionnette et ses acolytes qui vendaient de grandes quantités de jus périmés.

Les premières investigations ont permis la saisie de quantités supplémentaires de ces produits alimentaires dans un entrepôt situé dans la Zone Industrielle de Gzenaya estimées à 68 892 bouteilles de jus de différentes formes, dont une grande majorité est périmée, alors que le reste est toujours sous contrôle pour vérifier s’il est propre à la consommation, a souligné la même source.

Le conducteur de la camionnette, ses deux acolytes et le gardien de l’entrepôt ont été placés en détention dans le cadre de l’enquête qui se poursuit sous la supervision du parquet général compétent.

Les recherches sont également en cours pour identifier les autres éventuels complices.

article suivant

Chronique d’un confinement. Jour 23