Verona, le Tinder qui veut rapprocher Israéliens et Palestiniens

Verona, le Tinder qui veut rapprocher Israéliens et Palestiniens

Une nouvelle application de rencontre promet de contribuer au rapprochement entre Israéliens et Palestiniens, sur le principe du « match » popularisé par Tinder. 

Par

Crédit: Pixabay

veronaCréée par le développeur new-yorkais Matthew Nolan, l’application de rencontre Verona interpelle de plus en plus les médias grâce à son message idéaliste et optimiste. L’idée n’est pas moins que d’œuvrer pour la paix entre Juifs et Arabes au Proche-Orient. Interrogé par le site anglophone Refinery29, le créateur insiste sur l’importance des échanges entre les nouvelles générations de deux communautés qui se parlent de moins en moins.

Idée naïve ? Verona se donne pourtant pour objectif de réunir un public pacifiste. Son slogan, « La paix dans le monde, un profil à la fois » se veut être la première étape vers une prise de conscience de l’absurdité des tensions entre Juifs et Arabes, comme l’explique Matthew Nolan à Refinery29.

Au-delà de l’espoir suscité par le millier de téléchargements, la multiplication d’initiatives originales venant de la société civile ou d’artistes, comme les œuvres de Banksy, peut amener à espérer un changement du regard porté sur un conflit qui n’en finit plus.

article suivant

Les politiques sociales érigées au rang de priorité dans la note de cadrage du PLF 2019

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.