84,9 % des ménages marocains estiment ne pas pouvoir épargner

Au premier trimestre de 2015, l'enquête de conjoncture menée auprès des ménages par le HCP montrent que l’indice de confiance des ménages est en légère hausse par rapport au quatrième trimestre de 2014.

Par

Le siège du HCP à Rabat
Crédit : DR

2,1 points. C’est la hausse de l’ICM, passant de 71,6 points à 73,7 en ce début d’année 2015. Pour expliquer cette amélioration, plusieurs composantes. Tout d’abord, le niveau de vie. Les perceptions par les ménages de l’évolution future de niveau de vie ont connu une nette amélioration par rapport au dernier trimestre, gagnant 3,8 points par rapport au dernier trimestre. Autre information dévoilée par l’enquête, près de 58,3 % des ménages marocains considèrent que le moment n’est pas venu pour des achats de biens durables.

Dans cette enquête du HCP, 56 % des ménages considèrent que leurs revenus suffisent à combler leurs dépenses. Quant à elles, les perceptions des ménages sur l’évolution de leur situation financière connaissent une amélioration de 2,2 points par rapport au dernier trimestre. Néanmoins, s’il y a bien une notion qui bloque toujours les ménages, c’est bien l’épargne. En effet, 84,9 % des ménages marocains estiment ne pas pouvoir épargner au cours des 12 mois. Même si ce facteur est en augmentation par rapport au trimestre précédent. 

article suivant

Hakim Benchamach veut en finir avec le populisme qui "porte préjudice à la politique"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.