Près de Nador, une manifestation de marchands en colère dégénère

A Driouch, une manifestation de commerçants mécontents de la délocalisation du souk hebdomadaire a débordé vers des actes de vandalisme.

Par

Samedi 25 avril, la province de Driouch a connu des actes de vandalisme suite aux protestations des marchands de fruits et légumes qui ont débordé. « La municipalité a voulu délocaliser le marché hebdomadaire du centre ville, ce qui a provoqué la colère des marchands », nous explique un militant de la section de Nador de l’AMDH. La municipalité a en effet souhaité délocaliser le marché hebdomadaire, se tenant depuis plusieurs années sur l’avenue Assouk dans une autre partie de la ville, ce qui a provoqué la colère des marchands.

« Les marchands ont cassé plusieurs barrières et ont brûlé des pneus sur l’avenue principale de la province », raconte un militant de l’AMDH présent sur place. Si les autorités ne sont pas entrés en confrontation avec les manifestants, « ils ont néanmoins calmé les manifestants », témoigne-t-il.

Plusieurs commerces environnants ont fermé boutique le samedi 25 avril, de peur que leurs locaux ne soient atteints. Le dialogue devrait se poursuivre entre les commerçants habitués à investir l’avenue Assouk pour organiser leur marché hebdomadaire et le conseil municipal de la province.