Indonésie : la police brûle trois tonnes de cannabis, la ville entière est « stone »

La police de Tangerang en Indonésie a involontairement drogué la population de la petite ville en brûlant trois tonnes de cannabis.

Par

Cannabis
Crédit : AFP - PABLO PORCIUNCULA

Maux de tête, étourdissements, et une légère euphorie : les habitants de la petite ville de Tangerang, située à une trentaine de kilomètres de la capitale indonésienne Jakarta, ont été drogués à leur insu, le 11 mars dernier. Mais si l’information fait le buzz depuis, c’est que c’est la police qui est responsable de l’état des habitants.

Comme le rapporte le site d’information AsiaOne, les autorités, pour se féliciter d’une importante saisie de drogue en février, ont décidé de brûler en plein air, et devant des journalistes et spectateurs, 3,3 tonnes de cannabis, d’une valeur de près d’1 million de dollars. Mais elles n’ont pas pris en compte le vent, qui a entraîné la fumée à travers la ville.

Un journaliste obligé de s’asseoir «  tellement il était shooté  »

En outre, si les policiers qui ont procédé à l’incinération portaient des masques, les journalistes et spectateurs du « feu de joie » n’en portaient pas. Un journaliste présent a témoigné qu’il «  avait été obligé de s’asseoir pour prendre une tasse de thé, tellement il était shooté ».

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.