La Ligue arabe veut créer une force commune

Le président égyptien Abdel Fattah Al Sissi a déclaré que les chefs d’états arabes sont d’accord sur le principe de créer une force militaire commune. Les bombardements initiés le 26 mars au Yémen serviront de « test » à cette future force.

Par

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi. Crédit: AFP
Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi. Crédit: AFP

Les chefs d’Etat de la Ligue arabe réunis en Egypte, à l’occasion du Sommet de la ligue arabe, se sont mis d’accord sur le principe de créer une force militaire conjointe, pour combattre les « groupes terroristes », a annoncé le 29 mars le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Cette annonce survient au moment où une coalition d’une dizaine de pays arabes bombarde au Yémen les positions de la milice chiite des Houthis, alliée à l’Iran, qui occupent une grande partie du pays et ont chassé les autorités élues. Cette opération militaire  est considérée par les dirigeants arabes comme un « test » pour leur future force conjointe.

On rappellera que le chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, participe à ce sommet où il représente le roi Mohammed VI.

article suivant

L’histoire du Maghreb vus par Laroui