Maroc-Côte d'Ivoire: une quinzaine de nouveaux accords de coopération

Les accords ont été signés le 20 janvier lors d'une cérémonie présidée par le roi Mohammed VI et le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, à Marrakech.

Par

Mohammed VI et Alassane Ouattara à Marrakech le 20 janvier.
Mohammed VI et Alassane Ouattara à Marrakech le 20 janvier. Crédit: AFP

Ces accords portent sur de multiples domaines comme la sécurité, la justice, l’environnement, le commerce, la migration, l’enseignement ou encore la santé et la religion, selon l’agence MAP. L’un d’eux porte ainsi sur « la coopération dans le domaine des Affaires islamiques« , d’après la même source. Ces nouveaux partenariats s’ajoutent à la vingtaine d’accords déjà signés l’an dernier à l’occasion d’un déplacement de Mohammed VI à Abidjan.

Après son arrivée dans l’après-midi à Marrakech, à la tête d’une imposante délégation ministérielle, Alassane Ouattara s’est tout d’abord entretenu en tête-à-tête avec le souverain. Mercredi 1 janvier, il doit participer à un Forum économique en présence de plus de 500 acteurs des deux pays.

Les relations diplomatiques entre Rabat et Abidjan sont au beau fixe, et les liens économiques en plein développement, avec notamment l’implantation durant la dernière décennie d’entreprises marocaines en Côte d’Ivoire, dans le secteur bancaire et les BTP, entre autres.

Les échanges économiques et commerciaux entre les deux pays ont triplé entre 2009 et 2013

Selon le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, les échanges économiques et commerciaux entre le Maroc et la Côte d’Ivoire ont connu une évolution soutenue et se sont multipliés par trois entre 2009 et 2013, le volume global des échanges est passé de quelque 60 millions d’euros en 2010 à 100 millions en 2013. « La Côte d’Ivoire constitue le 8e fournisseur et le 5e client du Maroc »  a ajouté le ministre lors de la cérémonie du 20 janvier.

Cependant, ces échanges restent en deçà des opportunités offertes par les deux pays et demeurent également peu diversifiés, et la balance commerciale est, par ailleurs, très déficitaire pour la Côte d’Ivoire, qui a exporté pour moins de 180 millions de dirhams vers le Maroc en 2013 alors que le montant des exportations marocaines s’élevait à 945 millions de dirhams.

Avec agences

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation