La Cnops veut déplafonner les cotisations – Telquel.ma

La Cnops veut déplafonner les cotisations

Pour résorber son déficit annoncé pour 2015, la Cnops envisage de déplafonner les cotisations et revoir leur taux.

Par

Crédit : Yassine Toumi.

En 2015, le déficit de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (Cnops) devrait s’élever à 313 millions de dirhams, d’après les estimations révélées en conseil d’administration le 24 décembre. Les prestations seront d’environ 4,79 milliards de dirhams alors que les cotisations seront de 4,65 milliards.

Pour résorber le déficit, les dirigeants de l’organisme veulent déplafonner les cotisations pour l’assurance maladie de base dans le secteur public. L’idée avait déjà été évoquée mais n’a jamais été actée. Les cotisations mensuelles sont en effet plafonnées à 400 dirhams. Les fonctionnaires recevant plus de 16 000 dirhams se retrouvent alors avec un taux de cotisation en dessous du minimum de 2,5 % de leur salaire, fixé par la Caisse (les employeurs participant également à hauteur de 2,5 % du salaire). D’après le quotidien L’Economiste, ils seraient 90.000 personnes dans ce cas, soit 7,3 % des cotisants.

Egalement envisagée, la révision à la hausse du taux de cotisation. Cité par la MAP, le directeur de la Cnops Abdelazziz Adnane a ainsi précisé que l’organisme proposait « probablement, à moyen terme, la révision du taux des cotisations qui n’a pas bougé depuis 2005 ».

D’après les statistiques de la Cnops, la Caisse compte plus de 2,9 millions de bénéficiaires, dont 1,2 millions d’assurés.

article suivant

Anas Doukkali : "Toutes les revendications des médecins privés peuvent trouver une réponse"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.