Le PLF 2015 adopté par les Conseillers, retour à la première chambre

Le projet de loi de finances 2015 a été adopté le 16 décembre par la Chambre des conseillers, qui l'ont largement amendé.

Par

ministre de l’Économie et des finances Mohammed Boussaïd
Le ministre de l’Économie et des finances Mohamed Boussaïd. Crédit: DR

Après plusieurs jours de discussions au sein de la Chambre des conseillers sur le projet de loi de finances (PLF) 2015, les parlementaires de la deuxième chambre ont finalement voté le texte, par 62 voix pour le PLF et 5 voix contre. Le vote a été marqué par l’abstention de 55 parlementaires, et un fort taux d’absentéisme:  122 d’entre eux étaient présents, soit moins de 46% du total des conseillers de la Chambre.

Le PLF 2015, tel qu’il a été adopté, contient une quarantaine d’amendements par rapport à la version reçue de la première chambre: seuls quelques-un d’entre eux ont été acceptés par le gouvernement. Le texte amendé été transféré à la Chambre des représentants pour de derniers débats. Le vote final est prévu pour lundi 22 décembre.

Notons que l’opposition a réussi mardi à faire passer un amendement phare, en dépit du refus du gouvernement : la réduction de 20% du budget d’investissement de certains départements pour alimenter des secteurs sociaux, notamment ceux de la Santé, de l’Éducation nationale et de l’Équipement, afin de « garantir une justice sociale et aider les régions défavorisées ». Reste à voir si la Chambre des représentants le maintiendra en seconde lecture.

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation