Al-Baghdadi s'exprime et n'oublie pas le Maroc

Dans un message audio publié le 13 novembre, le leader de l'EI Abou Bakr Al-Baghdadi menace ses ennemis et donne des indications à ses partisans. Parmi lesquels des Marocains, qu'il appelle à l'action ou à l'émigration vers les zones jihadistes d'Afrique du Nord. Inquiétant.

Par

Les rumeurs se multipliaient au sujet de son décès. Mais Abu Bakr Al Baghdadi, calife autoproclamé de l’État islamique, dit « Daech », a donné la preuve qu’il était en vie. Ce 13 novembre 2014, un message audio d’un peu moins de vingt minutes a été diffusé sur les réseaux sociaux. Le leader jihadiste y donne des indications qui laissent comprendre que le message est bien postérieur aux rumeurs sur sa mort.

Al-Baghdadi s’adresse directement à ses partisans maghrébins (qu’il nomme successivement les « héros du jihad », les «  lions du tawhid » et les «  descendants de Ibn Tachfine  ») référence faite au premier sultan de la dynastie Almovaride, entre autres aux Marocains, les incitant à ne pas abandonner le pays aux laïques. Il les intime à ne pas laisser ces derniers ni heureux, ni en sécurité.

Bientôt une monnaie pour l’Etat islamique

Al-Baghdadi se félicite et dit accepter les allégeances que lui ont fait, très récemment, différents groupes terroristes implantés au Yémen, en Algérie, en Égypte et en Libye comme Ansar Bayt Al Maqdis ou Jund Al Khilafa. Il présente ces allégeances comme une aubaine pour ses partisans à travers le monde, qui ne sont plus obligés de se rendre jusqu’en Syrie ou en Irak, mais dans les « wilaya » les plus proches d’eux parmi ces pays.

Enfin, il menace directement l’Arabie saoudite et adresse un message particulier aux combattants yéménites, leur incitant à se montrer « durs  » dans leur combat contre les chiites. Menaçant et inquiétant pour ses adversaires, le ton global du message se veut positif pour ses alliés, et Al-Baghdadi s’y montre confiant. Il promet à ses partisans des victoires certaines et présente les tentatives de la communauté internationale pour briser son groupe comme vaines.

Par ailleurs, Daech a, ce même jour, promis que son porte-parole officiel, le cheikh Al Adnani, s’exprimerait à son tour sous peu et émis un communiqué sur son intention de frapper sa propre monnaie, à savoir des pièces de dinars d’or, de dirhams d’argent et de filss de cuivre.

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.