Le wali de Casablanca se mêle de l'affaire Boussaid

Le wali de Casablanca a demandé l'ouverture d'une enquête concernant les accusations d'un élu du PJD contre le ministre de l'Economie.

Par

Le wali de la région du Grand Casablanca, Khalid Safir. Crédit : Rachid Tniouni

Le wali de Casablanca, Khalid Safir vient de demander au procureur du roi de la section pénale auprès du tribunal de première instance d’ouvrir une enquête au sujet des accusations de l’élu pjdiste au Conseil de la ville de Casablanca Mustapha El Haya à l’encontre du ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid.

Mustapha El Haya accuse en effet Mohamed Boussaid d’avoir favorisé son frère lorsqu’il était wali de Casablanca.

L’élu du PJD avait demandé à la justice ainsi qu’aux commissions  d’inspection des ministères des Finances et de l’Intérieur d’ouvrir une enquête afin de contrôler les appels d’offres et plusieurs contrats publics dont aurait bénéficié une société gérée par le frère du ministre des Economies et des finances, Mohamed Boussaid. El Haya avait même accusé cette société, spécialisée dans les travaux publics pour les communes, de ne pas avoir respecté les règles de l’élaboration des contrats publics.

Ces accusations ont provoqué l’ire du RNI dont Mohamed Boussaid fait partie. Dans un communiqué publié à la fin de la semaine dernière, le parti politique a demandé à ce qu’une enquête soit ouverte concernant les déclarations de l’élu pjdiste. Le RNI dénonce aussi le comportement de El Haya dont les « propos ne respectent pas la déontologie de l’action politique ». Enfin, le RNI demande des explications au PJD.

Quant au PJD, il a tenté de calmer les esprits en publiant un communiqué dans lequel il se désolidarise carrément des déclarations de Mustapha El Haya.  Le secrétariat régional du PJD affirme que « cette position est isolée et provient d’une initiative personnelle de Mustapha El Haya ». De même, il estime que ces propos « portent atteinte à la réputation du ministre de l’Economie et des finances avec lequel [le PJD] n’a aucun problème». 

article suivant

L'artiste marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus