Les fièvres émotionnelles de Hicham Ayouch

Fièvres, le troisième long métrage du Franco-marocain Hicham Ayouch sort en France le 29 octobre. Un film qui traite de la relation père-fils entre amour et violence.

Par

Affiche de Fièvres, dernier long métrage de Hicham Ayouch.

Présenté lors de la dernière édition du Festival international du film de Marrakech, Fièvres, de Hicham Ayouch, traite de la relation père-fils sur trois générations. Du grand-père au petit-fils, « chacun cherche sa place au sein de la famille et ce qu’il veut devenir« , nous explique le réalisateur. Le long métrage narre l’histoire de Benjamin, un adolescent tourmenté qui part à la découverte d’un père qu’il n’a jamais connu, et dont il découvre l’existence une fois sa mère en prison. Il se retrouve alors dans sa famille paternelle d’origine maghrébine, ce qui crée des étincelles entre son caractère et le tempérament de son nouveau cercle familial.

Une âme d’enfant

Si ce long métrage développe plusieurs éléments, l’idée de la « part de l’enfance » reste l’un des fils conducteurs de Fièvres. Comme nous l’explique Hicham Ayouch : « la part de l’enfance est une idée que je voulais développer dans ce film, elle est présente dans le personnage principal, qui se bat pour préserver son âme d’enfant, ainsi qu’à travers le marginal qui vit dans une caravane, qui a préféré se mettre en marge de la société pour garder sa part d’enfance intacte« .

Concernant ses projets futurs, Hicham Ayouch répond avec humour : « Je suis de nature superstitieuse, je n’arrive pas à parler d’un projet qui n’a toujours pas abouti. J’ai plusieurs casseroles sur le feu, c’est la casserole qui sera prête en premier qui sera mon futur projet« . Une sortie au Maroc du film n’est, par contre, toujours pas à l’ordre du jour. « J’ai contacté deux distributeurs. Je n’ai pas encore reçu de réponse pour l’instant« , nous confie le réalisateur.

article suivant

Hammouchi a reçu le chauffeur du triporteur agressé par un policier

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.