Le journal du foot: Lionel Messi, 10 ans déjà

Cette semaine, le journal du foot  se penche sur le joueur qui, depuis ses débuts avec le maillot de Barcelone, a marqué l’histoire du football. Lionel Messi.

Par

Lionel Messi, déjà une légende du football? Crédit: AFP
Lionel Messi, déjà une légende du football? Crédit: AFP

Au programme de cette édition du journal du foot : le Real Madrid  qui carbure en Liga, la baisse de la forme de la Juventus en Serie A,  le suspense haletant du match  opposant Liverpool a QPR, la polémique causée par Edinson Cavani en Ligue 1, la descente aux enfers de Dortmund, et le hooliganisme au Maroc. Mais ce qui a fait l’actualité footballistique de ce week-end est le 10e anniversaire des débuts professionnels de Lionel Messi.

Messi, déjà une légende ?

Quatre Ballons d’Or, six titres de champion d’Espagne, trois Ligues des champions, deux Coupes d’Espagne et deux Coupes du Monde des Clubs. Cette incroyable liste constitue le palmarès du joueur argentin du FC Barcelone, Lionel Messi, 10 ans après ses débuts professionnels : le 16 octobre 2004. Ce jour-là, l’entraineur du club catalan, Frank Rijkaard, lance, sans s’en rendre compte, un joueur qui (avec Cristiano Ronaldo) a changé dramatiquement le sport.  Avec l’entraineur néerlandais, l’Argentin, qui occupe le poste d’ailier à cette époque, remporte un championnat d’Espagne et une Champions League. Des succès dans lesquels ils jouent toutefois un rôle mineur.

C’est lors de l’arrivée du successeur de Rijkaard, Pep Guardiola, que l’Argentin explose. L’entraineur espagnol déplace Lionel Messi dans un nouveau poste de « faux neuf » et la «  Pulga » explose les compteurs. Lors de la première année de Guardiola sur le banc blaugrana, Messi joue un rôle essentiel dans le sextuplé du FC Barcelone en marquant notamment le but décisif lors de la finale de Ligue des Champions face à Manchester United.  2012 reste, d’un point de vue personnel, la meilleure année du joueur. Bien qu’il ne remporte qu’une Coupe d’Espagne, l’Argentin fait exploser les compteurs et parvient à marquer 86 buts durant une année. Malheureusement, le joueur ne parvient pas à répliquer ses exploits blaugrana sous le maillot de l’équipe argentine avec laquelle il n’a remporté que les Jeux Olympiques. Un palmarès insuffisant qui, à ce jour, ne lui permet de se placer aux côtés de LA légende argentine : Diego Armando Maradona.

Liga : la machine Real Madrid écrase tout sur son passage

L’attaque du Real Madrid est l’une des mécaniques les mieux huilées d’Europe. En effet, les Merengue affichent des statistiques ahurissantes en Liga ou, suite à leur succès face à Levante (5-0), leur moyenne de buts durant les cinq matchs est de cinq buts par matchs. Les champions d’Europe en titre semblent définitivement remis de la crise traversée suite aux ventes d’Angel Di Maria et de Xabi Alonso et se tournent désormais vers le Clasico qui aura lieu le 25 octobre.

L’adversaire du Real Madrid ce jour-là, le FC Barcelone, continue son parcours sans faute en tete de la Liga. Le club blaugrana s’est imposé face à une courageuse équipe d’Eibar  (3-0). Les buts du Barca sont signés Messi, Xavi et Neymar. Lors du Clasico  du 25 octobre, le Mes que un club pourra compter sur sa recrue de l’été : Luis Suarez. Les champions d’Espagne en titre, l’Atletico Madrid, se sont, quant a eux, remis de leur déroute à Valence (3-0). Les Colchoneros se sont imposés à domicile (2-0) face à l’Espanyol de Barcelone grâce a des buts du Tiago et de Mario Suarez.

Serie A : la Louve traque la Vieille Dame

L’objectif de l’entraineur de l’AS Roma, Rudi Garcia, est de faire du club Gialorossi le champion d’Italie. Le coach français, très critique envers l’arbitrage lors du match opposant son équipe à la Juventus,  avait une occasion de se rapprocher de son objectif face au Chievo Verone. Une opportunité que n’ont pas raté les Gialorossi en étrillant le Chievo (3-0) grâce à des réalisations de Destro, Ljajic, et du « Capitano » Francesco Totti. Grace à cette victoire, la Roma revient à un point de la Juventus qui a été tenue en échec sur le terrain de Sassuolo (1-1).

Le choc de cette journée de Serie A opposait Naples à l’Inter Milan.  Une rencontre durant laquelle il ne fallait pas rater les 10 dernières minutes. L’attaquant de Naples, Jose Callejon, a ouvert le score à la 79e minute avant que Freddy Guarin ne marque le but du 1-1 a la 82e minute.  L’attaquant espagnol du Napoli croyait avoir donné la victoire aux  siens à la 90e minute mais c’était sans compter sur une défense de Naples aux abois qui a laissé le milieu nerazzuro, Hernanes, marquer un but de la tête à la 92e minute. Malgré cette égalisation tardive, c’est le troisième match consécutif sans victoire pour les hommes de Walter Mazzari.

Premier League : Liverpool dans le buzzer time

La Premier League est un championnat connu pour ses fins de matchs folles. Une affirmation qui a pu être vérifié lors du match opposant Liverpool au club londonien des Queens Park Rangers.  Alors que le match était dominé par les R’s, l’ailier liverpuldien,  Raheem Sterling, profite d’une faute de concentration de la défense des Rangers pour livrer un très beau centre que le défenseur Richard Dunne se chargera de mettre dans ses propres buts. Mais QPR est remonté par ce but et pousse le bloc défensif des Reds dans ses retranchements ce qui permet à l’attaquant Eduardo Vargas de marquer le but du 1-1. Tandis que les Rangers continuent à pousser, les Reds jouent le contre ce qui permet à Coutinho de marquer a la 90e minute grâce a une très belle frappe enroulée.  A nouveau, les R’s passent à l’attaque et parviennent à égaliser sur  un corner grâce, encore une fois, a Eduardo Vargas. Mais, sur l’ultime contre-attaque du match, Raheem Sterling provoque un deuxième but contre son camp permettant ainsi à Liverpool de s’imposer dans les dernières secondes des arrêts de jeu (90+4).  Grace à ce succès, les Reds remontent à la 5e place à neuf points du leader, Chelsea.

Les Blues, privés de Diego Costa, ont décroché un succès facile sur le terrain de Crystal Palace (2-1) grâce à des buts d’Oscar et de Cesc Fabregas. Les Blues affronteront Manchester United le 26 octobre. Les Red Devils n’ont pu faire mieux qu’un nul (2-2) sur le terrain de West Bromwich Albion et ne doivent leur salut qu’à une frappe lumineuse du milieu de terrain Daley Blind. Enfin, le choc de cette journee opposait Manchester City à Tottenham. Lors de ce match, émaillé par des erreurs d’arbitrages, les Citizens se sont imposés grâce à un fantastique quadruplé de l’attaquant argentin Sergio Aguero. Suite à ce match le Kun est devenu le meilleur buteur de l’histoire de Manchester City en Premier League.

Ligue 1 : Cavani, le sniper exclu

Decriee pour ses performances sous le maillot du PSG, Edinson Cavani s’est distingué de la mauvaise manière lors de la rencontre opposant son club au RC Lens. Apres avoir inscrit un but et celebree avec ses coequipiers, l’attaquant Uruguayen se tourne vers le public lensois et réalise sa célébration du sniper et « tire » sur le public Nordiste. Un geste qui n’a pas plus à l’arbitre qui l’avertit d’un carton jaune avant que le Matador ne le retienne par la main. Deuxième carton jaune et expulsion pour l’attaquant uruguayen qui, pour rappel, venait juste de marquer un but pour son équipe.  Ce succes face au Sang et Or permet tout de même aux Parisiens de remonter à la deuxième place du classement a 7 points de l’Olympique de Marseille.

https://www.youtube.com/watch?v=XoeuNT0_OmA

Le club marseillais n’en finit plus de gagner sous les ordres de Marcelo Bielsa et ont enregistré leur huitième victoire consécutive suite à leur succès face à Toulouse. Le meilleur buteur du club phocéen, André-Pierre Gignac a marqué face à son ancienne équipe portant ainsi son compteur à 10 buts.

Bundesliga : Dortmund dans le rouge ?

Apres trois saisons de succès, le Borussia Dortmund serait-il en train de traverser une crise ? En perdant face à Cologne (2-1), les Schwarz Gelben ont enregistré leur cinquième défaite en huit rencontres de championnat. Un parcours qui est difficilement explicable car, malgré la perte de Robert Lewandowski, l’effectif de Dortmund s’est renforcé durant le mercato d’été grâce notamment au recrutement de Shinji Kagawa et de Ciro Immobile. L’entraineur des jaunes et noirs, Jurgen Klopp, n’est pas menacee de licenciement grâce au succès acquis par le club sous son égide (deux titres de champion d’Allemagne et une Coupe d’Allemagne).

De son côté, le champion d’Allemagne en titre, le Bayern Munich s’est aisément imposé face au Werder Brême grâce à un Mario Götze étincelant mais malheureux suite à l’échec de l’Allemagne dans la campagne de qualification de l’Euro 2016. Les bavarois sont suivis au classement du Borussia Mönchengladbach qui s’est hissé au deuxième rang suite à son succès sur le terrain d’Hanovre (3-0). Hasard du calendrier le Borussia et le Bayern se rencontreront la semaine prochaine en championnat. A noter, la belle performance de Karim Bellarabi qui, grâce a un slalom fantastique, a pu permettre à son équipe de décrocher le nul (3-3) face à Stuttgart.

Botola : les supporters des FAR dérapent  

Les supporters des FAR de Rabat se sont encore une fois distingués de la mauvaise façon. Lors de la rencontre opposant les militaires au Difaa El Jadida plusieurs supporters du club rbati ont envahi la pelouse et s’en sont pris a des agents des forces de l’ordre. Les policiers « ont été roués de coup » selon Al Ahdath Al Maghribia et 20 agents ont été blesses tandis que l’un d’eux se trouve dans un etat grave. Une trentaine de fauteurs de trouble ont été interpelés suite à ces incidents.  Cet évènement qui n’est pas sans rappeler la zizanie qu’avaient semé les supporters du FAR lors d’un déplacement à Casablanca lors de la saison 2012-2013.

Sur les autres terrains de la Botola, le Raja de Casablanca s’est imposee, dans une rencontre a huis-clos, face à l’Olympique de Safi (2-0). Les buts des Verts ont été inscrits par Adil Karrouchy et le Congolais Lys Mouitys qui a été l’auteur d’une magnifique bicyclette. Le Raja rejoint la tête du classement en compagnie de l’Olympique de Khouribga, qui a fait match nul face au Wydad de Casablanca (0-0), et du Kawkab de Marrakech qui s’est imposé sur le terrain du Chabab Khenifra.

article suivant

Le prince héritier Moulay El Hassan décroche le baccalauréat avec mention très bien