Le Centre monétique interbancaire s’offre Maroc Télécommerce

Le Centre monétique interbancaire, acquéreur national de transactions monétiques, prend le contrôle de la société Maroc Télécommerce. Une acquisition qui devrait lui permettre de devenir un « opérateur multicanal ».

Par

Maroc Télécommerce appartient désormais au Centre monétique interbancaire (CMI). Cette acquisition devrait permettre de simplifier les procédures d’exploitation du service et son support en mettant à la disposition des clients « un point d’entrée unifié et une prise en charge complète », explique le communiqué du CMI.

Ce dernier espère « optimiser les coûts de fonctionnement du service et accélérer la cadence des investissements requis » pour accompagner le développement de l’économie numérique au Maroc.

Avec cet achat, le centre monétique proposera « une approche unifiée et consolidée » du traitement et de la gestion des transactions issues des différents canaux de vente, que ce soit par mobile, en ligne via un site web, au moyen d’un serveur vocal interactif ou par l’intermédiaire d’un télé-opérateur.

30 millions de transactions électroniques par an

Le CMI devient aussi, grâce à cette acquisition, « un opérateur intégré multicanal » qui propose à ses clients de prendre en charge leurs besoins en matière d’encaissement et de paiements électroniques. L’opération proposera ainsi « le diagnostic, l’identification du besoin, la proposition de solutions spécifiques, le développement et l’intégration des solutions avec les systèmes d’information du client et l’accompagnement stratégique », précise le communiqué.

Le CMI a pour client plus de 30 000 commerçants et sites marchands avec près de 30 millions de transactions électroniques chaque année, pour un volume global de 22 milliards de dirhams, attendu en 2014, fait savoir le communiqué.

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé