Des policiers de Guelmim soumis à un interrogatoire

Des éléments de la police judiciaire de Guelmim sont interrogés pour « avoir torturé une personne accusée pour trafic de drogue ».

Par

Un agent escorte une voiture au tribunal de Casablanca
Crédit : AFP

Les services de police sont en train d’enquêter sur des éléments de la police judiciaire qui auraient perpétré des actes de torture à l’encontre d’une personne accusée de trafic de drogue. Celui-ci a été condamné à un an de prison par le tribunal de première instance d’Agadir avant d’être innocenté en appel. La Cour d’appel a constaté que l’interpellé en question aurait pu avoir prononcé des aveux sous la torture.

D’après le quotidien Assabah, les personnes qui sont soumises à interrogatoire sont un officier de policier ainsi que ses adjoints, afin que les autorités puisse récolter les données complètes concernant l’accusation. Le citoyen qui a porté plainte contre ces éléments de la police judiciaire a affirmé qu’un de ces policiers l’avaient sévèrement maltraité en le giflant et le rouant de coups.

article suivant

L'éducation et le foncier prochaines cibles du programme de coopération Compact II

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.