Des policiers de Guelmim soumis à un interrogatoire

Des éléments de la police judiciaire de Guelmim sont interrogés pour « avoir torturé une personne accusée pour trafic de drogue ».

Par

Un agent escorte une voiture au tribunal de Casablanca
Crédit : AFP

Les services de police sont en train d’enquêter sur des éléments de la police judiciaire qui auraient perpétré des actes de torture à l’encontre d’une personne accusée de trafic de drogue. Celui-ci a été condamné à un an de prison par le tribunal de première instance d’Agadir avant d’être innocenté en appel. La Cour d’appel a constaté que l’interpellé en question aurait pu avoir prononcé des aveux sous la torture.

D’après le quotidien Assabah, les personnes qui sont soumises à interrogatoire sont un officier de policier ainsi que ses adjoints, afin que les autorités puisse récolter les données complètes concernant l’accusation. Le citoyen qui a porté plainte contre ces éléments de la police judiciaire a affirmé qu’un de ces policiers l’avaient sévèrement maltraité en le giflant et le rouant de coups.

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains