Les candidatures ouvertes pour la Cour constitutionnelle

Les candidatures ouvertes pour la Cour constitutionnelle

La loi organique sur la Cour constitutionnelle figure dans la version du Bulletin officiel datant du 4 septembre et permet de nommer les 12 juges qui figureront en son sein.

Par

Le roi a nommé Mohamed Achergui en juillet 2011. Crédit; AFP
Le roi a nommé Mohamed Achergui en juillet 2011. Crédit : AFP

La loi organique portant sur la Cour constitutionnelle figure depuis le 4 septembre sur le Bulletin officiel. Son entrée en vigueur permet d’enclencher « la procédure de nomination ou d’élection » de 12 juges constitutionnels. Cette Cour, à l’image du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, accorde une grande place aux personnes nominées par le roi.

Les pouvoirs de la Cour constitutionnelle

La Cour constitutionnelle peut être saisie avant la promulgation d’une loi par le Parlement. Cette saisine peut être effectuée par le roi, le chef du gouvernement, et les présidents des deux chambres du parlement. La Cour bénéficiera d’un délai d’un mois pour statuer sur le texte. Ce délai peut être réduit à huit jours sur demande du gouvernement.

La Cour dispose également d’un contrôle sur les élections législatives et peut invalider l’élection d’un député. Autre procédure qui peut être contrôlée par la Cour constitutionnelle, le référendum qui peut être invalidé par l’autorité. Enfin, lors d’un procès l’une des parties impliquées peut décider de saisir la Cour constitutionnelle pour remettre en cause la loi invoquée pour l’établissement dudit procès.

La composition de la Cour constitutionnelle

La Cour constitutionnelle sera composée de 12 personnes. Parmi ces 12 personnes, six seront nommées par le roi tandis que les six autres seront élues par la Chambre des représentants et celle des Conseillers (à raison de trois élus pour chacune des assemblées).

Les personnes choisies ou élues doivent avoir plus de 15 ans d’expérience et disposer d’une haute formation juridique ou administrative. Les membres de ce conseil sont élus pour neuf ans et un tiers des sièges est renouvelé tous les trois ans.

article suivant

Les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal condamnés à 15 et 12 ans de prison

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.