Gaza : 22 morts depuis la fin de la trêve

Depuis la fin de la trêve mardi à minuit, 22 Palestiniens sont morts sous les bombes israéliennes à Gaza. Trois hauts gradés du Hamas ont été tués par Israël.

Par

Un raid israëlien à Gaza
Raid aérien à Gaza. Crédit : DR

Les bombardements de l’armée israélienne dans un cimetière de Gaza ont tué quatre Palestiniens jeudi après-midi. Ils étaient venus enterrer leurs proches tués dans des frappes israéliennes plus tôt. Israël prétend que le cimetière servait de base de lancement pour les roquettes palestiniennes en provenance de Gaza.


Mardi soir, à la rupture du cessez le feu, Israël avait visé le chef de la branche armée du Hamas, Mohammed Deif, sans toutefois réussir à l’atteindre, mais tuant sa femme et ses deux enfants de sept mois et trois ans. Les raids ont également causé la mort mardi de trois hauts gradés des brigades Azzedine Al-Qassam.

L’opération Bordure protectrice à causé la mort de 2070 Palestiniens dans les bombardements de l’aviation israélienne, dont une immense majorité de civils. L’armée israélienne a perdu 64 soldats, tandis que trois civils ont été tués par des tirs de roquette depuis le 8 juillet.

article suivant

Dernière minute, réorganisation, blocage… Bis repetita pour les Marocains résidant à l’étranger