Saisie de cocaïne et de crack à l'aéroport Mohammed V

Un Angolais et un Ghanéen ont étés arrêtés par la police judiciaire de l'aéroport Mohammed V pour trafic de cocaïne et de crack, alors qu'ils transitaient vers la République démocratique du Congo.

Par

Des sachets de cocaïne et de crack
Les deux trafiquants présumés étaient en partance pour Kinshasa. Crédit : Dulue Mbachu / International relations and and security network.

La police de l’aéroport Mohammed V a arrêté un Angolais et un Ghanéen pour trafic de cocaïne et de crack, dans la nuit de mardi à mercredi. Ces derniers arrivaient en provenance de São Paulo au Brésil.

Le passager angolais a été arrêté avec 10 kilogrammes de crack dissimulés à l’intérieur de trois valises, tandis que le passager guinéen avait ingéré 15 capsules de cocaïne, selon Yassine Chaoui, le chef de la brigade de lutte contre le trafic de drogues de l’aéroport Mohammed V, cité par la MAP.

Ces capsules lui ont été retirées par une équipe médicale à l’aéroport même. Les deux hommes se rendaient à Kinshasa en RDC.

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains