27 000 touristes russes bloqués en vacances

Après la faillite de leur voyagiste le lundi 4 août, 27 000 touristes russes se sont retrouvés bloqués à l'étranger.

Par

Des familles de vacanciers bloqués attendent devant le siège du tour opérateur en faillite Labyrinth, lundi 4 août 2014.
Des familles de vacanciers bloqués attendent devant le siège du tour opérateur en faillite Labyrinth, lundi 4 août 2014. Crédit : AFP.

Les vacances sont prolongées pour quelques 27 000 touristes russes, à leur dépends. Après la faillite du voyagiste russe Labyrinth, « tous les touristes se trouvent bloqués sans billet retour », a déclaré le service Touraide, qui tente d’aider les voyageurs à rentrer chez eux avec des vols low-cost.

En trois semaines, Labyrinth est le quatrième tour-opérateur a faire faillite en Russie. La principale cause de ces faillites ? La crise militaire qui ravage l’Ukraine et se répercute sur les marchés financiers. Les sanctions économiques prises par les États-Unis et l’Europe à l’encontre de la Russie ont contribué à déprécier le rouble, la devise du pays. Dans un communiqué, la société Labyrinth a déclaré que « la situation économique et politique a eu un impact néfaste sur le nombre de réservations », et la baisse de la valeur de la devise « a dégradé le pouvoir d’achat des Russes ».

La crise qui touche le secteur touristique risque néanmoins de s’étendre. Sur une radio russe, une responsable de l’Agence fédérale de tourisme a dit craindre un effet domino. « La Turquie a commencé dès dimanche a expulser nos touristes de leur hôtel, or c’est en Turquie que la majorité de nos touristes vont se reposer, 3,5 millions au total », a-t-elle ajouté.

article suivant

Rapport : le CESE plaide pour une politique d’innovation et une meilleure gestion du capital intellectuel