L'ANRT alerte sur la baisse de la qualité des appels au Maroc

L’ANRT a interpellé IAM, Meditel et Inwi après avoir constaté une baisse de la qualité des appels téléphoniques.

Par

smartphone
Une légère baisse de la qualité des appels a été constatée par l'ANRT. Crédit : Iain Farell / Flickr

L’ANRT (Agence nationale de règlementation des télécommunications) a rendu publics, mercredi 24 juillet, les résultats de son enquête, menée entre le 17 mars et le 10 avril 2014 sur la qualité des appels téléphoniques. L’étude menée par le régulateur révèle que la qualité des télécommunications a connu une légère baisse depuis la dernière campagne réalisée par l’ANRT en 2013. Une baisse qui a poussé l’ANRT à interpeller les opérateurs afin d’engager « les actions nécessaires pour remédier à cette situation ».

Les routes nationales à la traîne

Au niveau des villes, le taux moyen de réussite des appels (communications téléphoniques qui dépassent les deux minutes sans être interrompus, ndlr) est de 98,03 % lorsque les appels sont effectués avec les services voix 2G. Ce taux représente une baisse de 0,6 % par rapport à l’étude de 2013. Sur les autoroutes, le taux de réussite des appels est de 95,88 %, ce qui représente une baisse de 1,07 % par rapport à l’étude menée l’année dernière. Enfin, les routes nationales avec un taux de réussite de 92,86 % ont connu une chute de la qualité de leurs appels de 0,8 %.

Seuls les axes ferroviaires (91,99 % d’appels réussis) ne sont pas affectés par la baisse de la qualité des appels, qui ont connu une amélioration de l’ordre de 1,04 %. A noter que les appels effectués avec les services de voix 3G ont un taux de réussite global de 96,15 %.

article suivant

Mines : le groupe indien Samta annonce des investissements de plus de 100 millions de dollars au Maroc