Somaca, fin du calvaire ?

Un employé de l'usine Somaca (Renault) de Casablanca. Crédit: Abdeljak Senna/AFP

La Société marocaine de construction automobile Somaca semble voir le bout du tunnel. L’unité casablancaise de Renault aurait trouvé preneur. Comme nous l’annoncions auparavant, et selon des sources internes, le management du groupe Renault se prépare à entériner un accord de vente avec son homologue français PSA (constructeur Peugeot et Citroën), pour une future reprise de l’usine. A noter que ce potentiel acquéreur figure déjà dans le tour de table de la Somaca, avec une participation à hauteur de 20%. Devenue secondaire depuis le lancement de l’usine de Tanger, la Somaca tourne au ralenti depuis quelques mois. Dans le numéro 626 de TelQuel, nous nous étions attardés sur la situation alarmante que traverse cette entreprise historique. En effet, depuis le début de l’année, celle-ci peine au niveau des commandes et a entamé un plan de licenciement de plus de 500 personnes.  

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité